Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Mole, Le blog de asav-valleedelamole
  • : Défense de l'environnement dans le Var, vallée de La Mole près de Cogolin, Grimaud, Saint-Tropez - adresse mail : asav@hotmail.fr
  • Contact

Rechercher

Liens

10 juillet 2021 6 10 /07 /juillet /2021 13:10

Nous relayons ici un article de Var-matin, où un viticulteur du Val d'Astier s'inquiète des risques encourus par la nappe phréatique, suite à l'installation, chaque été, d'un très grand nombre de caravanes dans la vallée de La Mole.

Questionnées par l'ASAV les années précédentes, les autorités semblaient plutôt démunies, ou minimisaient le problème. Des études ont-elles eu lieu concernant les conséquences de cette occupation massive et incontrôlée sur les zones de captage?

La santé publique et l'état de la nappe phréatique sont en jeu. Il nous semble urgent de prendre la question au sérieux.

♣♣♣

 

Selon un viticulteur du Golfe de Saint-Tropez, l'afflux de caravanes mettrait en danger les nappes phréatiques

N. SA. Publié le 09/07/2021 à 15:50, mis à jour le 09/07/2021 à 15:53

Les trois dernières semaines ont été intenses en matière de flux de caravanes dans le Golfe de Saint-Tropez, et plus particulièrement dans la vallée de La Môle, qui concentre plusieurs sites privilégiés par la communauté des gens du voyage.

Bruno Seignez, propriétaire du domaine Val D’Astier à Cogolin est aux premières loges pour assister à ces migrations. Son domaine, à son corps défendant, est occupé par des caravanes depuis une quinzaine de jours.

Le viticulteur préfère mettre le doigt sur un aspect très précis de cet afflux, recensé cette saison à 800 attelages dans le Golfe: "La pollution des nappes phréatiques sur laquelle est pompée l’eau que nous consommons dans les douze communes du Golfe", assène Bruno Seignez.

Une situation qui se répète dans la vallée entre Cogolin et La Mole: "Il y a plusieurs campements le long de la rivière dans la vallée de la Mole, et ils sont tous positionnés sur la nappe phréatique".

L’incompréhension le gagne. "Les autorités m’ont interdit de bloquer mes propres terres. On laisse faire ce que tout le monde nous interdit de faire". Depuis trois semaines, "la station du Val d’Astier est pompée. La rivière ne coule plus."

N. SA. Publié le 09/07/2021 à 15:50, mis à jour le 09/07/2021 à 15:53

♣♣♣

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 17:48

Ce 30 novembre, un article en pleine-page est paru dans Var-matin, sous la plume du journaliste Emeric Charpentier.

Il reprend les principales raisons qu'ont les adhérents de l'ASAV et les riverains du terrain en question de s'opposer au projet. Voici cet article (si vous ne parvenez pas à le lire, nous en reprenons plus bas le texte intégral) 

♣♣♣

Plateforme de déchets du BTP : Var-matin se fait l'écho de notre position

♣♣♣

Voici, plus facile à lire sans doute, le texte de l'article en ligne

♣♣♣

Le projet de plateforme de déchets Cogolin soulève beaucoup de critiques et d’inquiétudes

PAR E. C.    Mis à jour le 30/11/2020 à 07:55    Publié le 30/11/2020 à 07:50

Voilà la vue, imprenable, qu’une des propriétés voisines aura sur le site bordé (à gauche) par la route départementale

Voilà la vue, imprenable, qu’une des propriétés voisines aura sur le site bordé (à gauche) par la route départementale

L’Association pour la sauvegarde et l’aménagement de la vallée de La Mole est vent debout contre le projet de plateforme de déchets Cogolin. Et elle n’est pas la seule, alors qu’une concertation est ouverte en mairie.

C’est un projet qui soulève décidément beaucoup de critiques et d’inquiétudes. Voire une franche opposition, à l’image de celle affichée par l’Association pour la sauvegarde et l’aménagement de la vallée de La Mole (ASAV), créée en 1976 et qui regroupe, bon an mal an fonction des actions menées, une quarantaine d’adhérents.

Ce projet, privé, est celui d’une plateforme de tri et de valorisation des déchets inertes du bâtiment et des travaux publics et de certains déchets non dangereux sur un terrain privé d’environ 22.000 m2 situé en bordure de la RD 98, entre Cogolin et La Mole au lieu-dit Le Rayol.

Le 24 septembre dernier, le conseil municipal s’est prononcé en faveur de cette plateforme qui nécessitera au passage une modification du Plan local d’urbanisme (PLU) puisque le terrain est situé en zone agricole et qu’il est du reste planté de vignes - notre édition du 29 septembre -.

Mais quelques jours plus tard, premier "pavé dans la mare" jeté par la société STMI qui exploite deux autres plateformes du même type à Cogolin et à Sainte-Maxime, laquelle mettait en doute la pertinence économique de ce nouvel équipement sur le Golfe - notre édition du 12 octobre -.

CONTRAIRE À LA DÉFENSE DES TERRES AGRICOLES

Mais ce n’est pas, loin s’en faut, le seul problème que pose ce projet, comme l’explique la présidente de l’ASAV Catherine Biron: "Cette installation dénaturera le site et ses environs de manière irréversible. Quel intérêt y aurait-il à installer du retraitement de matériaux inertes dans une zone agricole, alors même que les agriculteurs sont en recherche permanente de foncier ? C’est une décision contraire au SCoT en cours de finalisation, qui préconise la protection des terres agricoles et des paysages. Contraire aussi aux intentions affichées par la Communauté de communes, qui soutient les projets agricoles et encourage depuis plusieurs années la reprise agricole, tout spécialement dans cette vallée de La Mole."

La Chambre d’agriculture s’est elle-même exprimée, annonçant son avis défavorable au projet lors de la concertation préalable qui s’est ouverte depuis en mairie et se poursuit jusqu’au 20 décembre avec mise à disposition du public d’une note de synthèse et d’un registre d’observations.

"Quel intérêt y aurait-il à multiplier les sites de recyclage alors que le besoin local serait inexistant selon les professionnels ? poursuit Catherine Biron. À moins que l’intention soit aussi de retraiter des déchets en provenance de la région, ce que pourrait laisser entrevoir une lecture attentive des documents..."

DES NUISANCES MULTIPLES

"Tout cela en portant atteinte à la tranquillité des riverains: outre des habitations dispersées, le lotissement Le Bois Fleuri est situé à moins de 400 m de là, alors que le bruit des engins de concassage et de criblage sera perceptible à plus d’1 km. Il faut savoir aussi que plusieurs propriétaires alentour tiennent des chambres d’hôtes. Une telle installation serait catastrophique pour eux."

"Elle portera également atteinte au paysage car outre les engins, machines et bâtiments d’exploitation, les déchets pourraient former des tas de 7 m de haut ; à la valeur des habitations et des terrains ; aux vignes voisines, avec le risque d’un déclassement des parcelles en AOC ; à la qualité des sols et à la qualité de l’air du fait de la poussière et des particules, que l’arrosage prévu ne peut suffire à éliminer ; voire à la qualité de la nappe phréatique, qui risque d’être contaminée à proximité des zones de captage d’eau potable du Val d’Astier. L'Agence régionale de santé a également fait connaître, par courriel du 26 octobre, que la proximité du périmètre de protection éloigné des captages de la nappe de la Giscle et de La Mole peut laisser supposer un impact du projet sur cette zone de vigilance."

Il y a enfin, selon elle, le risque que les flux de camions entre deux courbes renforcent le caractère déjà très accidentogène de cette route départementale. Elle appelle donc ses adhérents et tous les riverains concernés à se déplacer en mairie d’ici le 20 décembre pour faire connaître et argumenter leur opposition "totalement apolitique" au projet.

Le commissaire-enquêteur risque d’avoir du pain sur la planche!

♣♣♣

Ci-dessous le lien vers l'article en ligne sur le site de Var-matin

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2020 2 08 /09 /septembre /2020 11:13

Comme l'a récemment souligné un bref article de Gérard Cresteil paru dans Var-matin, de nombreux habitants de La Mole se plaignent des survols illicites du village.

En effet, beaucoup trop d'avions fréquentant l'aérodrome négligent de suivre les trajectoires prescrites, causant nuisances et risques supplémentaires.

L'ASAV soutient les habitants de la Vallée, notamment ceux du lotissement "Le Moulin Roux" qui viennent, à l'initiative de Madame Marie-Hélène Ogier, de présenter une pétition à la mairie à ce sujet. Plus d'une cinquantaine de noms y figurent déjà.

Vous trouverez ci-après copie d'un courriel du maire de La Mole à l'ASAV suite à notre dernière rencontre.

(Pour agir : si vous constatez la même infraction, notez le jour et l'heure aussi précise que possible, le sens de passage de l'avion, sa description même sommaire [évidemment une photo serait l'idéal...]. Notez ces observations dans un mail que vous enverrez au directeur de l'aérodrome, + copies au maire de La Mole et à l'ASAV, gardez-en aussi une copie pour vous au cas où.

L'ensemble de ces témoignages renforcera nos réclamations auprès de la préfecture.

- directeur de l'aérodrome :   joseph.azzaz@sainttropez.aeroport.fr

- maire de La Mole :   s.gady@mairie-lamole.fr

- ASAV :   asav@hotmail.fr)

 

> Message du 05/09/20 16:13
> De : "Stéphan GADY" <s.gady@mairie-lamole.fr>
> A : "Catherine Biron" <cathbiron2@wanadoo.fr>
> Copie à :
> Objet : Fwd: Survols illicites
>
> À l’attention de Mme la Présidente de l’ASAV
 
Bonjour,
Suite à notre dernière entrevue, ci-dessous la copie d’un mail que je viens d’envoyer au directeur de l’aérodrome.
Je vous remercie de bien vouloir le diffuser à vos adhérents en les invitant à en faire de même, comme je vous l’ai indiqué lors de notre entrevue.
>
Cordialement,

>
Stéphan GADY
Maire de La Mole
2, Place de la Mairie
83310 - LA MOLE

> Début du message transféré :
>
>
Expéditeur: Stéphan GADY <s.gady@mairie-lamole.fr>
> Date: 5 septembre 2020 à 16:07:15 UTC+2
> Destinataire: Joseph AZZAZ <joseph.azzaz@sainttropez.aeroport.fr>
> Cc: Stéphan GADY <s.gady@mairie-lamole.fr>
> Objet: Survols illicites
>
>
Monsieur le Directeur,
>
> Je vous saisis en urgence car cet après midi j’ai personnellement constaté 2 survols totalement illicites du cœur de village et de la zac Saint Exupery en plein centre.
> Le 2ème vol était de 16h00 ; le précédent quelques instants avant.
> Ce matin également mêmes phénomènes.
> Il faut mettre fin à ces pratiques qui constituent des violations de la réglementation.
> Lundi matin je fais un signalement à la DGAC ainsi qu’à Mr le Préfet du Var.
> Je fais mon maximum pour que les choses se passent bien ; ce qui suppose que chacun de son côté y mette du sien.
> Je tenais à vous faire part de ce mécontentement en toute franchise.
>
>
> Cordialement,
>
> Stéphan GADY
> Maire de La Mole
> 2, Place de la Mairie
> 83310 - LA MOLE
> s.gady@mairie-lamole.fr
Agir contre les survols illicites des habitations
Partager cet article
Repost0
21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 18:02
Partager cet article
Repost0
7 mai 2019 2 07 /05 /mai /2019 18:35

Gare aux déchets! Sous le nom de "Brigade verte", de jeunes Molois ont décidé de nettoyer la forêt aux abords de la rivière. La mairie et l'ASAV leur apporteront leur support, en partenariat avec "l'Odel Var" (centre de loisirs), le Club 55 et l'entreprise Pizzorno.

L'opération aura lieu le mercredi 22 mai, qui coïncide  avec la "Fête de la Nature".

Si vous souhaitez vous joindre à cette "Brigade verte", quel que soit votre âge, contactez

Léandre : 06 28 73 13 17.

Le 22 mai, la &quot;Brigade verte&quot; déclare la guerre aux déchets!
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 17:43

En ce samedi 10 novembre, alors que les pluies, les orages et les giboulées se succèdent depuis d'interminables semaines sur toute la région, nous avons eu la chance inespérée de bénéficier d'une journée de trêve, sans une seule goutte d'eau, pour notre animation d'automne à La Mole avec Denis Huin.

Le matin, à la médiathèque, Denis nous a parlé, avec sa passion habituelle, des arbres, du rôle des plantes, des animaux et de bien d'autres organismes, souvent minuscules et méconnus, dans l'évolution du sol des forêts - une connaissance des plus utiles pour nos jardins.

Après le repas partagé tous ensemble "à la bonne franquette", Denis nous a emmenés pour une balade commentée en bordure de forêt. Entre ses explications détaillées, ses anecdotes divertissantes pleines d'enseignement et les échanges avec les participants, le temps a passé si vite que nous n'avons pas eu le loisir de terminer la journée, comme prévu, aux jardins partagés de l'Ajust. Ce sera peut-être le lieu d'une prochaine intervention complémentaire de Denis sur la litière et sa décomposition, et la gestion des sols au potager.

En fin d'après-midi, les participants se sont séparés heureux de cette journée bien remplie. Ceux qui ont la chance d'avoir un jardin seront désormais mieux armés pour comprendre et améliorer leur sol, tous sans distinction garderont de belles images de nature en souvenir...

 

Quelques images

Denis en plein exposé (photo Marianne)

 

dans la médiathèque, l'assistance captivée

 

La gestuelle expressive de l'orateur, une intervention très vivante! (pardon pour la qualité des photos)

 

Denis et le groupe en début de balade (photo Marianne)

Denis et le groupe en début de balade (photo Marianne)

Les cannes de Provence

Les cannes de Provence

 

devant les pins mésogéens

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 18:18

Plusieurs fois repoussée à cause des week-ends obstinément pluvieux, la sortie commentée dans la vallée de la Verne a finalement été maintenue ce dimanche 8 avril, malgré le temps menaçant. Nous avons heureusement échappé à la pluie, qui n'est revenue qu'en fin d'après-midi, mais pas aux rafales violentes du vent qui s'était invité sans en avoir été prié!...
Qu'importe, Denis Huin, notre guide-naturaliste, était comme toujours tellement passionnant que tous les participants, subjugués, ont suivi jusqu'au bout ses longues enjambées...

 

derrière Denis...

derrière Denis...

Nous avons tous appris énormément de choses sur la rivière et la nature qui l'entoure, sur les arbres et les plantes qui poussent là, sur leurs particularités et leurs propriétés, mais aussi sur les dangers que nous faisons courir, sans même nous en rendre compte, à cet écosystème méconnu, et pourtant si vital pour nous.

La Verne en aval du barrage, et au square Pierre Grac à La Mole
La Verne en aval du barrage, et au square Pierre Grac à La Mole

La Verne en aval du barrage, et au square Pierre Grac à La Mole

Nous étions tous prêts à poursuivre encore longtemps cette balade, mais Ludwig, qui nous attendait pour nous offrir l'apéritif dans son jardin, commençait à s'impatienter. Sur la table dressée, Célia et lui nous avaient  préparé des limonades-maison pour accompagner les amuse-gueules à base de légumes bio et... les charcuteries pour les amateurs.

Une sortie appréciée dans la vallée de la Verne

Le jardin était heureusement abrité du vent, et nous avons pu discuter encore longtemps avec Denis, tandis que les enfants, infatigables, couraient dans le jardin et admiraient les poules!

Avant de repartir par petits groupes, tous les participants ont insisté pour que l'on organise une nouvelle sortie en automne, et pour que Denis nous offre très bientôt de nouvelles conférences.

Dont acte...

♣♣♣

Partager cet article
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 23:01

 

A cause des conditions météo, nous avons dû reporter deux fois la balade commentée avec DENIS HUIN, le long de la Verne!

Elle aura lieu en définitive le Dimanche 8 avril.

Départ de la place de l'église de La Mole à 9h30, et retour vers 12h-12h30.

Sortie sans difficultés, enfants bienvenus, prévoir vêtements chauds, coupe-vent et chaussures ne craignant pas l'humidité, en fonction du temps.

Si possible apporter une paire de jumelles.

N. B. La sortie serait annulée si le temps est à nouveau trop mauvais et/ou la rivière en crue!.

Renseignements et réservation (recommandée, nombre de places limité) :

asav@hotmail.fr

Tél. 06 22 75 71 91

Balade ASAV avec Denis Huin le 8 avril
Partager cet article
Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 17:51

"jeune pousse, herbe folle ou vieille branche"

♣♣♣

Pour la Fête de la Nature 2014,

 L’A.S.A.V.  vous propose

deux sorties familiales gratuites (de 10 à 12h)

suivies d’un pique-nique (chacun apporte son panier)

 

Samedi 24 mai         Balade dans la Vallée de la Mole 

          Plantes invasives, lecture de paysage ou land art

 

Dimanche 25 mai    Herbes (pas si folles !) de la Vallée de la Mole

         Plantes qui soignent, plantes comestibles, promenade avec Elisabeth Barisson

 

RV   pour les 2 sorties : à 10h00 au pont du Val d’Astier

(chemin à gauche, environ  3 km après la sortie de Cogolin en direction de La Mole)

Prévoir : chaussures de marche, appareil photo, pique-nique, et de quoi prendre quelques notes

contact : 04 94 54 63 42  - 06 22 75 71 91 -  asav@hotmail.fr

♣♣♣

Les 24 et 25 mai 2014, venez fêter la nature!
Partager cet article
Repost0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 00:56

Vous êtes invité(e) à assister

            Le samedi 17 mai 2014 à 18 heures, Bastide Pisan à Cogolin,

1 - à l’Assemblée générale extraordinaire de l'Association :

Ordre du jour : actualisation des statuts de l'ASAV, conformément au texte joint à cette convocation,

2 - à l’Assemblée générale ordinaire annuelle des membres de l'Association

- Rapport moral : participation à la mise en valeur de la vallée, lutte contre les nuisances.

Vote sur le rapport moral.

- Rapport financier et vote sur le rapport financier (approbation des comptes).

- Élection de membres du Conseil d’administration.

- Questions diverses.

Nous invitons les personnes désireuses de porter d’autres points à l’ordre du jour à le faire savoir par écrit, au moins huit jours avant la tenue de l’Assemblée, à l’adresse ci-dessous :

Marianne Bergon, secrétaire de l'A.S.A.V.,  1603 chemin du Canadel - 83310 COGOLIN

valleedelamole@laposte.net

Ne pourront voter ou donner pouvoir de voter que les membres à jour de leur cotisation annuelle de

20 €. Cette cotisation doit être réglée au plus tard le jour de l’assemblée générale. Avant

ce jour, un envoi postal est possible à l’adresse ci-dessus.

Le chèque doit être établi au nom de l'A.S.A.V.

Un don supérieur au montant de la cotisation aide notre action et nous vous en remercierions.

 

Comptant vivement sur votre présence, bien amicalement.

Catherine Biron, présidente

______________________________________________________________________

POUVOIR

 

Je soussigné(e)……………………………………..donne pouvoir à ………………………….

pour me représenter à l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’Association pour la Sauvegarde et l’Aménagement de la Vallée de la Môle   le 17 mai 2014, et toute assemblée ultérieure à laquelle cette assemblée pourrait être renvoyée avec le même ordre du jour.

 

Fait à ……………………......Le........................

 

Signature :

(Précédée de « bon pour pouvoir »)

 

 

_______________________________________________________________________

POUVOIR

 

Je soussigné(e)……………………………………..donne pouvoir à ………………………….

pour me représenter à l’Assemblée Générale Ordinaire des membres de l’Association pour la Sauvegarde et l’Aménagement de la Vallée de la Môle   le 17 mai 2014, et toute assemblée ultérieure à laquelle cette assemblée pourrait être renvoyée avec le même ordre du jour.

 

Fait à ……………………......Le........................

 

Signature :

(Précédée de « bon pour pouvoir »)

 

 

 

 

________________________________________________________________________

 

 

Assemblée Générale Extraordinaire du 17 mai 2014

 

 

 

Madame, Monsieur, chers membres de l'A.S.A.V.,

 

Le conseil d'administration de l'association estime nécessaire d'apporter quelques modifications

à la rédaction de nos statuts.

C'est pourquoi nous avons décidé de convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire,

seule habilitée à valider cette actualisation des statuts.

 

Afin de ne pas convoquer deux assemblées générales dans l'année, nous avons trouvé

judicieux de tenir le même jour notre Assemblée Générale Ordinaire annuelle, qui jusqu'ici avait

lieu en octobre.

Une partie de nos membres préfèrerait d'ailleurs, à l'avenir, tenir cette assemblée générale

ordinaire en début d'année civile plutôt qu'en fin d'année. L'année 2014 serait donc une année

de transition.

La cotisation appelée est bien celle de 2014.

 

Voici, dans les articles de nos statuts, les passages concernés par cette actualisation :

 

Article 2, 1 : Protéger et défendre la vallée de la Mole, son bassin versant et ses espaces naturels et

cultivés contre tous projets susceptibles de provoquer des atteintes irréversibles au patrimoine

environnemental du site, à sa faune, à sa flore, à son écologie, « aux sources et cours d’eau »,  à la

nappe phréatique.

 

Article 2, 5 : (S’opposer à toute modification du cours de la rivière la Mole ou à un

recouvrement sur plus de la largeur d’une route.) « S’opposer à toute modification du cours

de la rivière la Mole et/ou de ses berges, y compris à son recouvrement, et à toute

modification de son écosystème et de son équilibre. »

 

Article 2, 7 : Promouvoir « et/ou organiser » toute action se rattachant directement ou

indirectement en totalité ou en partie à l’objet social.

 

Article 3. La durée de l’association est illimitée. (Le siège social de l’association est fixé à Cogolin,

en mairie.) « Elle a son siège social dans le département du Var.

L’association pourra ouvrir une ou plusieurs antennes, ainsi qu’une ou plusieurs

sections. » Son conseil d’administration a la faculté de transférer le siège social en tout (autre)

lieu du département du Var ou tout autre endroit que les circonstances commanderaient.

 

Article 13 : [...] Elle attribue l’actif net à un ou plusieurs établissements qu’elle (décide)

« désigne », à l’exception des membres de l’association.

 

« Article 16. L’association se donne le droit d’agir seule ou de s’associer à

d’autres associations dont le but serait similaire. » (cet article a été ajouté)

 

Bien amicalement,

               Catherine Biron, présidente

Partager cet article
Repost0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 00:59

Ceux qui ont pu assister à la conférence donnée à La Mole par le naturaliste Denis Huin n'ont pas regretté leur soirée, grâce à la verve de l’orateur, son excellente connaissance du sujet, et sa passion, qu’il a su faire partager à la trentaine de personnes présentes.

 

"Les Maures du Nord au Sud" présente les différentes zones géographiques de notre massif, et les écosystèmes très typés qui s'y sont installés.

 

Nous avons ainsi voyagé depuis les ubacs humides et frais aux adrets secs et  chauds, des pentes couvertes de châtaigneraies aux forêts de chênes-lièges et de pins, des ripisylves des vallées de l’Argens, de la Mole ou la Verne, jusqu’aux maquis qui reconquièrent  le terrain après un incendie, et qui, si on leur en laisse le temps, atteignent à leur tour presque la hauteur d‘une véritable forêt, et préparent le retour des arbres...

 

Grâce à de superbes photos, nous avons pu admirer les paysages diversifiés créés ici par la nature.

Au passage, Denis nous a offert les floraisons spectaculaires des iris nains dans les mares temporaires de la Plaine des Maures, celles des tulipes sauvages, des orchidées, des plantes du bord de mer.

Certaines de ces plantes, certains insectes, sont endémiques des Maures : on ne les trouve nulle part ailleurs dans le monde.

Où se cachent-ils?  Chut, c’est un secret...

La Tortue d’Hermann, hélas en voie de disparition, les Oiseaux, et nombre d’autres animaux plus ou moins rares ou mal connus, ont suscité de nouvelles questions de la part du public.

 

... Un échange qui s’est poursuivi autour du « pot de l’amitié » jusqu’à une heure avancée de la soirée.

En haut : Asphodèle, paysage de la Vallée de la Mole (roseaux et peupliers blancs), en bas : la Diane (papillon protégé), Narcisse des poètesEn haut : Asphodèle, paysage de la Vallée de la Mole (roseaux et peupliers blancs), en bas : la Diane (papillon protégé), Narcisse des poètes
En haut : Asphodèle, paysage de la Vallée de la Mole (roseaux et peupliers blancs), en bas : la Diane (papillon protégé), Narcisse des poètesEn haut : Asphodèle, paysage de la Vallée de la Mole (roseaux et peupliers blancs), en bas : la Diane (papillon protégé), Narcisse des poètes

En haut : Asphodèle, paysage de la Vallée de la Mole (roseaux et peupliers blancs), en bas : la Diane (papillon protégé), Narcisse des poètes

Partager cet article
Repost0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 10:19
Vendredi 4 avril 2014  A 18h30  Salle du Four à LA MOLE
L’ASAV vous invite  à une conférence gratuite de
DENIS HUIN, naturaliste, animateur de balades nature :

Les Maures du Nord au Sud

et la Vallée de la Mole

Echange avec le public et pot de l'amitié après la conférence

Vallée de la Mole (K. Hacid)

Vallée de la Mole (K. Hacid)

Partager cet article
Repost0