Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Mole, Le blog de asav-valleedelamole
  • : Défense de l'environnement dans le Var, vallée de La Mole près de Cogolin, Grimaud, Saint-Tropez - adresse mail : asav@hotmail.fr
  • Contact

Rechercher

Liens

30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 17:48

Ce 30 novembre, un article en pleine-page est paru dans Var-matin, sous la plume du journaliste Emeric Charpentier.

Il reprend les principales raisons qu'ont les adhérents de l'ASAV et les riverains du terrain en question de s'opposer au projet. Voici cet article (si vous ne parvenez pas à le lire, nous en reprenons plus bas le texte intégral) 

♣♣♣

Plateforme de déchets du BTP : Var-matin se fait l'écho de notre position

♣♣♣

Voici, plus facile à lire sans doute, le texte de l'article en ligne

♣♣♣

Le projet de plateforme de déchets Cogolin soulève beaucoup de critiques et d’inquiétudes

PAR E. C.    Mis à jour le 30/11/2020 à 07:55    Publié le 30/11/2020 à 07:50

Voilà la vue, imprenable, qu’une des propriétés voisines aura sur le site bordé (à gauche) par la route départementale

Voilà la vue, imprenable, qu’une des propriétés voisines aura sur le site bordé (à gauche) par la route départementale

L’Association pour la sauvegarde et l’aménagement de la vallée de La Mole est vent debout contre le projet de plateforme de déchets Cogolin. Et elle n’est pas la seule, alors qu’une concertation est ouverte en mairie.

C’est un projet qui soulève décidément beaucoup de critiques et d’inquiétudes. Voire une franche opposition, à l’image de celle affichée par l’Association pour la sauvegarde et l’aménagement de la vallée de La Mole (ASAV), créée en 1976 et qui regroupe, bon an mal an fonction des actions menées, une quarantaine d’adhérents.

Ce projet, privé, est celui d’une plateforme de tri et de valorisation des déchets inertes du bâtiment et des travaux publics et de certains déchets non dangereux sur un terrain privé d’environ 22.000 m2 situé en bordure de la RD 98, entre Cogolin et La Mole au lieu-dit Le Rayol.

Le 24 septembre dernier, le conseil municipal s’est prononcé en faveur de cette plateforme qui nécessitera au passage une modification du Plan local d’urbanisme (PLU) puisque le terrain est situé en zone agricole et qu’il est du reste planté de vignes - notre édition du 29 septembre -.

Mais quelques jours plus tard, premier "pavé dans la mare" jeté par la société STMI qui exploite deux autres plateformes du même type à Cogolin et à Sainte-Maxime, laquelle mettait en doute la pertinence économique de ce nouvel équipement sur le Golfe - notre édition du 12 octobre -.

CONTRAIRE À LA DÉFENSE DES TERRES AGRICOLES

Mais ce n’est pas, loin s’en faut, le seul problème que pose ce projet, comme l’explique la présidente de l’ASAV Catherine Biron: "Cette installation dénaturera le site et ses environs de manière irréversible. Quel intérêt y aurait-il à installer du retraitement de matériaux inertes dans une zone agricole, alors même que les agriculteurs sont en recherche permanente de foncier ? C’est une décision contraire au SCoT en cours de finalisation, qui préconise la protection des terres agricoles et des paysages. Contraire aussi aux intentions affichées par la Communauté de communes, qui soutient les projets agricoles et encourage depuis plusieurs années la reprise agricole, tout spécialement dans cette vallée de La Mole."

La Chambre d’agriculture s’est elle-même exprimée, annonçant son avis défavorable au projet lors de la concertation préalable qui s’est ouverte depuis en mairie et se poursuit jusqu’au 20 décembre avec mise à disposition du public d’une note de synthèse et d’un registre d’observations.

"Quel intérêt y aurait-il à multiplier les sites de recyclage alors que le besoin local serait inexistant selon les professionnels ? poursuit Catherine Biron. À moins que l’intention soit aussi de retraiter des déchets en provenance de la région, ce que pourrait laisser entrevoir une lecture attentive des documents..."

DES NUISANCES MULTIPLES

"Tout cela en portant atteinte à la tranquillité des riverains: outre des habitations dispersées, le lotissement Le Bois Fleuri est situé à moins de 400 m de là, alors que le bruit des engins de concassage et de criblage sera perceptible à plus d’1 km. Il faut savoir aussi que plusieurs propriétaires alentour tiennent des chambres d’hôtes. Une telle installation serait catastrophique pour eux."

"Elle portera également atteinte au paysage car outre les engins, machines et bâtiments d’exploitation, les déchets pourraient former des tas de 7 m de haut ; à la valeur des habitations et des terrains ; aux vignes voisines, avec le risque d’un déclassement des parcelles en AOC ; à la qualité des sols et à la qualité de l’air du fait de la poussière et des particules, que l’arrosage prévu ne peut suffire à éliminer ; voire à la qualité de la nappe phréatique, qui risque d’être contaminée à proximité des zones de captage d’eau potable du Val d’Astier. L'Agence régionale de santé a également fait connaître, par courriel du 26 octobre, que la proximité du périmètre de protection éloigné des captages de la nappe de la Giscle et de La Mole peut laisser supposer un impact du projet sur cette zone de vigilance."

Il y a enfin, selon elle, le risque que les flux de camions entre deux courbes renforcent le caractère déjà très accidentogène de cette route départementale. Elle appelle donc ses adhérents et tous les riverains concernés à se déplacer en mairie d’ici le 20 décembre pour faire connaître et argumenter leur opposition "totalement apolitique" au projet.

Le commissaire-enquêteur risque d’avoir du pain sur la planche!

♣♣♣

Ci-dessous le lien vers l'article en ligne sur le site de Var-matin

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 01:30

Dans une récente publication, nous annoncions que la municipalité de Cogolin avait décidé d'implanter une nouvelle plateforme de stockage et de traitement de déchets du BTP dans la vallée de la Mole, au milieu des vignes, en bordure immédiate de la RD 98 entre Cogolin et La Mole, à 50 mètres des premiers voisins et à moins de 400 mètres du lotissement "La Bois Fleuri"... 

Malgré les articles déjà parus dans Var-matin nous avons constaté que beaucoup des riverains du futur projet réalisaient mal ce qui les menaçait.

Et, comme c'est la vocation de notre association, nous avons décidé d'agir pour empêcher ce qui nous apparaît comme une grave atteinte de plus à cette vallée exceptionnelle.

Ne la défigurons pas davantage!

♣♣♣

Pour commencer, nous avons distribué un tract d'alerte dans de nombreuses boîtes aux lettres de ce quartier du Rayol. Vous en trouverez le texte ci-dessous.

Nous ajoutons à la fin de cet article deux photos du site actuel.

Que vous habitiez à proximité, que vous traversiez régulièrement ces paysages encore préservés, ou que vous voyiez  simplement ce projet comme représentatif des destructions qui menacent notre patrimoine à tous, sachez que, une fois acté, ce changement sera IRREVERSIBLE, et gangrènera peu à peu les alentours.

A la place de ce paysage bucolique et paisible,  souhaitez-vous contempler des scènes comme celles illustrant notre article du 2 octobre? La vallée de la Mole, plus que jamais la poubelle du Golfe... - La Mole, Le blog de asav-valleedelamole (over-blog.com)

♣♣♣

Rappelons que, jusqu'au 20 décembre 2020. toute personne, habitant, mais aussi visiteur, vacancier, simple amoureux de la région, peut faire entendre sa voix. Pour cela trois possibilités:

- inscrire vos observations sur le registre de concertation du public ouvert en mairie de Cogolin (du lundi au jeudi de 8h30 à 17h00 et le vendredi de 8h30 à 15h30)

- par lettre adressée à Monsieur le Maire, Hôtel de ville, Place de la République, 83310 Cogolin

- par courriel à l'adresse suivante : urbanisme@cogolin.fr (format PDF ou autre non modifiable)

♣♣♣

Le dossier de présentation du projet est consultable :

- à l'accueil de la mairie de Cogolin (aux heures d'ouverture comme ci-dessus)

- sur le site internet de la commune : www.cogolin.fr (onglet urbanisme/procédure en cours/déclaration de projet n°1)

♣♣♣

Tract

Tract

Deux vues des parcelles concernées. La seconde photo est prise de l'une des maisons voisines (la RD 98 passe en bas du terrain, à gauche de l'image)

Deux vues des parcelles concernées. La seconde photo est prise de l'une des maisons voisines (la RD 98 passe en bas du terrain, à gauche de l'image)

Plateforme de déchets du BTP : l'ASAV se mobilise pour la vallée et pour les riverains
Partager cet article
Repost0
21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 18:02
Partager cet article
Repost0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 17:04

 

affiche hautaffiche-bas.jpg

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 23:35

   

juin 2012 014

 

Peu de participants mais la qualité y était !

Deux touristes du Maine informés par les affiches se sont joints à nous pour cette balade le long de la rivière.

Elisabeth Barisson nous a courageusement rejoints à bicyclette

A l'arrivée au Val d'Astier d'autres amis sont venus pour participer à un moment convivial et dînatoire.

Agréable soirée avec en fond sonore les chants des oiseaux.

Les moustiques sont restés discrets, et nous avons tous pu apprécier la valeur de cette belle vallée. 

 

juin 2012 013  juin 2012 015

 

 juin 2012 016         juin 2012 017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 17:35

 Venez partager un moment de détente amicale

et de connaissance de la nature

Samedi 9 juin

 

Balade familiale à pied ou à vélo

des Aubrettes au Val d'Astier

 

 

Rendez-vous quartier des Aubrettes à 17 heures

 

Départ vers 17h30 pour une balade le long de la Mole

Arrivée au Val d'Astier vers 18h30

carte-balade-du-09-06-12.jpg

 

Animation sur la botanique

Jeux de ballon ou pétanque

 Apéritif, pique-nique

Retour en soirée, balade nocturne

 

Prévoir un pique-nique, du produit anti-moustiques, une lampe-torche, des boules ou un ballon.

Un 4X4 assurera le transport des objets lourds

 

Contact : 04 94 54 63 42

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 13:27

(Les autres photos de la sortie sont publiées sur ce blog (cadre gris, tout en bas à gauche, dans "ALBUMS PHOTOS"))

Voici à pied d'oeuvre, pelle et pioche à la main, une partie de la petite équipe de courageux qui s'était rassemblée samedi 12 mai sur le terrain du Conseil Général, derrière l'aérodrome de La Mole, à l'invitation de l'ASAV.

ailante mai 2012 007

En matinée, sous la direction de Benjamin Van Lunsen, du Syndicat de la Giscle, il s'agissait de s'attaquer à l'ailante, plante invasive venue d'ailleurs, qui colonise les abords de la rivière aux dépens des espèces indigènes (voir l'article sur l'ailante).

 

Benjamin, c'est lui...

 ailante mai 2012 014       et l'ennemi, le voilà !  ailante mai 2012 009

 

 

Après quelques instructions, tout le monde se met au travail avec ardeur

ailante mai 2012 017   ailante mai 2012 025

ailante mai 2012 022  ailante mai 2012 024

 

 

Comme le montre Benjamin, l'ailante possède  un système racinaire vigoureux, traçant et drageonnant, qui lui permet de se développer rapidement et de coloniser le terrain aux dépens des autres arbres. 

 ailante mai 2012 015

 

La suppression d'un anneau d'écorce sur le tronc (en laissant une bande étroite pour que l'ailante s'épuise sans former de drageons) aboutit à la mort de l'arbre. 

 ailante mai 2012 019

 

 

Après cette matinée de labeur, l'apéritif et le pique-nique ont réconforté tout le monde.

     ailante mai 2012 031  ailante mai 2012 030

 

 

 

L'après-midi, Elisabeth Barisson, de l'ASAV, nous a fait partager, quant à elle, sa connaissance des plantes qui soignent, et la meilleure façon de les utiliser.ailante mai 2012 035

 

 

 

 bouillon blanc mai 2012 042   mauve mai 2012 044

alliaire mai 2012 043  sureau mai 2012 040

Alliaire, sisymbre, fragon, millepertuis, mauve, sureau, ronce, aubépine, frêne, bardane, chélidoine, lavande, menthe, et bien d'autres plantes rencontrées lors de cette promenade botanique nous ont livré, grâce à Elisabeth, des secrets précieux pour notre santé.

Voulez-vous les partager avec nous?

Eh bien venez à l'une de nos prochaines promenades : nous avons beaucoup aimé, et nous sommes promis de renouveler bientôt, peut-être en d'autres saisons, cette expérience aussi agréable qu'instructive ...  

 

Ci-dessous l'article de Var-Matin

sur cette journée

article Var-Matin mai 2012

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 11:55

  affiche-12-05-2012--capture.jpg

 

      Voir  aussi  dans ce blog la "Fiche Nature" sur  l'ailante

Partager cet article
Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 16:14

article

Partager cet article
Repost0
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 14:26

Inauguration de la Flore du Val d'Astier mercredi 08 juin 2011

 

1 - Article de VAR-MATIN du samedi 11 juin 2011 :

 

 

var matin 11 06 11, inauguration flore

 

2 - Quelques photos -souvenir de l'inauguration (en grand format sur l'album-photos "A L'Ecole de la Forêt")

 

sentier-botanique-005.jpgfin mai-8juin 027

fin-mai-8juin-028.JPGfin mai-8juin 025

fin mai-8juin 026fin-mai-8juin-030.JPG

fin mai-8juin 029fin mai-8juin 024

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 18:37

L'école du Rialet à Cogolin vous invite à l'inauguration de la flore de bord de rivière réalisée en céramique.

 
Elle représente la première phase d'un projet "école de la forêt" lié à l'aménagement de la piste dite du Val d'Astier,
en partenariat avec le Syndicat de la Giscle, l'ONF,le Syndicat des Eaux, la municipalité de Cogolin, la CEMEX et notre association.

 

pierre--14-.JPG

DSC02130

 

 

 

 

 

Rendez-vous mercredi 8 juin à 18h sur site :
prendre la D98 à la sortie de Cogolin en direction de La Mole, s'engager au bout d'environ 3 km à gauche sur la piste du Val d'Astier (stèle du maquis des Maures, domaine Val d'Astier),  passer le pont puis après 200 m se garer et suivre la piste à gauche dans le petit bois jusqu'au premier grand pré.

 DSC02132

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 16:16

Le dimanche 22 mai,

 

 

 

ASAV 22 mai 2011 031près d’une trentaine de personnes  avaient répondu dans la bonne humeur à l’invitation de l’ASAV pour une balade-découverte dans la vallée de La Mole, à partir de la piste du Val d’Astier.

 

 Il faisait déjà très chaud lorsque nous sommes partis, et l’ombre le long de la rivière a été très appréciée, même si quelques moustiques s’étaient invités à la promenade.

 

 

 

 

 

ASAV 22 mai 2011 006

Le parcours choisi nous a tout d’abord conduits sur le sentier de l’Ecole de la Forêt, élaboré par les enfants de l’école du Rialet de Cogolin.

Chacun était invité à reconnaître les végétaux identifiés par un piquet numéroté, et à la fin du parcours, nous avons pu vérifier, non sans quelques éclats de rire, l’état de nos connaissances en les confrontant à la flore réalisée en céramique par les enfants, et fixée sur un énorme rocher en bordure d’un pré¹.

 

 

 Nous avons ensuite entrepris un parcours nettement moins balisé le long de la rivière. Sylvie notre guide a pris un malin plaisir à nous égarer dans une forêt de bambous, puis dans une prairie envahie de fougères-aigle aux frondes si hautes qu’elles ne laissaient voir des adultes que leur tête. On s’étonnait presque de ne pas les voir porter, comme dans les vieux films, un casque d’explorateur.

Les enfants, eux, y étaient complètement invisibles.

Heureusement, nous n’avons perdu personne !

 

mai 2011 295

 

 Une dernière montée en plein soleil, et nous avons eu droit, en récompense, à l’apéritif agrémenté d’une petite brise, à l’ombre d’un vieux mûrier.

Puis nous avons partagé en bavardant les pâtés et les tartes qui nous attendaient, bien au frais dans les glacières.

 

C’est bien plus tard que les participants se sont séparés à regret, après cette journée de détente et de découverte que chacun a trouvée très agréable.mai 2011 305
  
Dernière rencontre bien sympathique sur le chemin du retour, où il faisait encore chaud tandis que le tonnerre grondait au loin : un joli mâle de tortue d'Hermann, qui prenait un petit bain de pattes rafraîchissant dans un ruisselet près du sentier, à l'ombre d'un bosquet de cannes de Provence.
Qui disait que ces tortues n'aiment pas l'eau?
 

 

 

 

¹elle représente la première phase d'un projet "école de la forêt" lié à l'aménagement de la piste dite du Val d'Astier,
en partenariat avec le Syndicat de la Giscle, l'ONF,le Syndicat des Eaux, la municipalité de Cogolin, la CEMEX et notre association. Inauguration « officielle » le mercredi 8 juin à 18h sur site.

 

 

 

Partager cet article
Repost0