Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Mole, Le blog de asav-valleedelamole
  • : Défense de l'environnement dans le Var, vallée de La Mole près de Cogolin, Grimaud, Saint-Tropez - adresse mail : asav@hotmail.fr
  • Contact

Rechercher

Liens

28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 12:47

Le 12 mai 2012, vous êtes invités à participer, avec l'Asav et le Syndicat de la Giscle, à une action symbolique de protection de la nature que nous renouvelons tous les ans dans la Vallée de La Mole : l'arrachage de l'Ailante.

Quelle est donc cette plante?

 

 

L’Ailante   (Ailanthus altissima, ou Ailanthus glandulosa)

 

 ailant01g

L'Ailante glanduleux, Ailante ou Faux vernis du Japon ou Vernis de Chine  est un arbre à feuilles caduques de la famille des Simaroubaceae.

    

  Un arbre décoratif…

 

Originaire d’Asie orientale (Chine, Corée du Nord), l’ailante a été introduit en France vers 1750 pour sa valeur ornementale, et fut rapidement utilisé comme arbre d’ornement et d’alignement le long des routes, ainsi que pour servir de nourriture de substitution au bombyx du mûrier (ver à soie) lors de problèmes de gels tardifs sur les mûriers.

 

Il semblerait que sa présence dans la vallée de La Mole soit à attribuer à celle de l’Arboretum de Fonscolombe (milieu du XVIIIème siècle).

 

…mais rapidement incontrôlable !

 

Peu exigeant et à croissance rapide, il s'est malheureusement révélé très envahissant dans de nombreuses régions périurbaines, où il engendre des dégâts dans les milieux construits.

Dans les zones naturelles, il peut se révéler très dangereux pour les espèces indigènes, qu'il supplante rapidement.

 

Des méthodes d'invasion redoutables

 

Ses semences ailées emportées au loin par le vent lui permettent une dispersion rapide.

Il drageonne également fortement, comme le mimosa.

Au printemps, il pousse avant les autres espèces et les prive de soleil (c'est ce que l'on appelle une espèce pionnière).

L'ailante agit comme un prédateur en diffusant en outre des substances toxiques dans le sol pour inhiber la germination des autres espèces.

S'il ne racine pas énormément, sa racine est trapue, épaisse, et contient de fortes réserves qui le rendent très résistant.

Eliminant rapidement les autres espèces, il forme en peu d'années des peuplements denses.

Il est donc difficile de l'éradiquer.

 

L'ailante dans la vallée de La Mole

 

 Les conditions de vie aux abords de la rivière lui sont particulièrement favorables.

 On peut constater de plus que les fortes coupes d'arbres récemment imposées dans la vallée de La Mole par la direction de l'aérodrome aggravent le processus, en ouvrant à la lumière de grandes surfaces sensibles à sa colonisation.

 

Lutter contre l'ailante

 

La lutte chimique, souvent employée ailleurs, est proscrite ici du fait de la proximité du cours d'eau.

Les techniques employées sont expérimentales : débroussaillage, arrachage, annelage .

Ces différentes techniques sont détaillées dans la fiche ci-dessous.  

 ailante, techn. lutte

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires